Vous êtes ici

[GRAND TÉMOIN] CITÉ CAP 2018 : Intervention d’Anne-France Wéry

Grand Témoin
Par L'équipe éditoriale

Êtes-vous une entreprise vivante ou mortelle ?

 

Coach et experte en relations humaines et en leadership, Anne-France Wéry a fondé l’Hédo-Performance®, philosophie selon laquelle c’est le plaisir qui engendre la performance (et non l’inverse). « Je fais bien mon travail quand mon travail me fait du bien ! ». Selon elle, il existe deux types d’entreprises : les vivantes et les mortelles. Choisissez votre camp !

 

C’est en leur offrant une mouillette de parfumeur qu’Anne-France Wéry accueille ses auditeurs : de l’huile essentielle de bergamote pour stimuler la joie et la créativité. Puis, elle explique que son ADN, ses trois valeurs non négociables sont justement la joie, la créativité et l’authenticité. À leur tour, les participants sont invités à réfléchir à leurs trois valeurs, avant qu’Anne-France ne nous explique le principe de l’Hédo-Performance®.

 

Le diagnostic

L’Hédo-Performance® est un choix de management qui repose sur une nouvelle posture de motivation et de proactivité. Elle permet de redonner du sens, vraie quête sociétale d’aujourd’hui. Elle crée les conditions de bien-être et d’efficacité au travail. Enfin, c’est l’alignement, la cohérence entre les trois sphères suivantes :

  1. La sphère du moi : moi, mon ADN, mon potentiel.
    Comment ai-je confiance en moi ? Quelles sont mes peurs ? Comment je m’aime ? Comment je fabrique ma sérénité ? Comment je me sens légitime ?
  2. La sphère de la relation : ma dynamique relationnelle.
    Comment je fais confiance ? Comment je colore le monde qui m’entoure ? Quel est mon impact ? Comment je gère un conflit ? Comment je libère la parole ?
  3. La sphère du système : ma place dans mes systèmes.
    Comment prendre ma juste place dans cette organisation, dans mes différents systèmes (familial, organisationnel, amical, associatif…) ?

La colonne vertébrale que forment ces trois sphères trace un véritable itinéraire de sens pour optimiser notre évolution et faire face aux changements avec fluidité. Une entreprise vivante est une entreprise qui établit son propre diagnostic, qui interroge ses « scolioses » lorsque les sphères ne sont pas alignées.

 

La spirale dynamique de Graves : un des indicateurs qui inspire l’Hédo-Performance®

Dans un monde marqué par le changement permanent, les vieilles méthodes de management ont atteint leurs limites… Les jeunes talents veulent des managers qui leur font confiance, qui sont à leur écoute, qui les inspirent. Les anciens, eux, ont besoin de transmettre. Pour comprendre comment les hommes s’organisent, pourquoi ils se comportent de telle façon et pourquoi ils changent, la spirale dynamique de Graves sert de précieux repère. Conçue par le professeur en psychologie Clare Graves (1914-1986), elle décrit huit niveaux successifs de développement, qui alternent entre le « Je » et le « Nous ».

 

Niveau 1 - beige : JE ► survie
= Niveau de la sécurité, de l’élan vital, du réflexe, de l’instinct.

La survie, ce sont les besoins primaires : se nourrir, dormir, boire de l’eau. Comment vous respectez-vous, déjà à ce niveau ? Dormez-vous assez ? Mangez-vous comme il faut ?

Niveau 2 - violet : NOUS ► tribal et appartenance : sécurité
= Niveau de la protection, de la tribu, des rituels, des racines, du respect des traditions.

Quelles sont vos bonnes pratiques, en tant que managers, pour faire vivre ce niveau tribal dans vos organisations ou entreprises ? Quels sont vos codes tribaux ? Et en famille ? Un système mortel est un système qui n’a pas de repères. Ce niveau, à son paroxysme, engendre le problème de manque d’expression de soi, d’individuation.

Niveau 3 - rouge : JE ► puissance personnelle : héroïsme et reconnaissance
= Niveau de l’affirmation de soi, de la force, du courage, de la conquête, de l’honneur.

Nous avons tous, à un moment donné, besoin de devenir un héros. Cela correspond, par exemple, au besoin de reconnaissance dans une fratrie. Que mettez-vous en place pour que chacun de vos collaborateurs puisse être un héros ? Prenez la première lettre de votre prénom et trouvez un adjectif qui commence par cette lettre et qui pourrait décrire votre héros intérieur. Connectez-vous à votre héros intérieur, faites-le intervenir dans votre organisation et vos équipes ! Le risque ici, c’est la culture de l’ego. On va se consumer, ne plus savoir qu’il y a quelqu’un d’autre à nos côtés… Contre ces luttes de pouvoir, nous avons besoin d’ordre.

Niveau 4 - bleu : NOUS ► conformisme et norme : ordre, paternalisme, mérite
= Niveau de la hiérarchie, des lois et des règles, du paternalisme, du bien et du mal.

De l’ordre, il en faut ! Où en est votre entreprise avec la mise en ordre ? Existe-t-il un organigramme à jour ? Quelles sont les procédures que vous avez dû mettre en place ? Ou au contraire abandonner ? Le risque de ce niveau, c’est de brider les initiatives : « Plus personne ne prend d’initiatives dans cette boîte, pff ! »… Nous avons alors besoin de liberté et de créativité.

Niveau 5 - orange : JE ► rationnel et individualiste : excellence et talents
= Niveau de l’efficacité, du mérite, des compétences, du matérialisme, du concret.

« Moi, j’ai besoin de monter sur scène, je travaille mieux que mon ou ma collègue, je veux qu’on me voit ! » Ici, c’est le système de la méritocratie qui reconnaît les talents de chacun. Si mon organisation est dans cette culture-là, soit cela me fait du bien de mettre mon énergie et ma créativité au service de mon équipe, soit au niveau du sens, ce n’est plus trop ça… Dans ce cas, je dois bouger ! Le risque à ce niveau, c’est de se consumer à vouloir en permanence surjouer, à vouloir toujours aller plus loin… Nous avons besoin de collaboration.

Niveau 6 - vert : NOUS ► pluraliste et collaborateur : intériorité, communautarisme, confiance
= Niveau de l’empathie, de la solidarité, de la paix, de l’harmonie, de la coopération, du sens.

Les jeunes d’aujourd’hui n’ont pas envie de se donner corps et âme à une entreprise pour être « jetés » 28 ans après… Cette évolution sociétale nous montre que nous sommes dans l’ère du « co » : covoiturage, colocation, coworking, etc. Quelles sont vos bonnes pratiques du « co » dans votre entreprise ou organisation ? Le risque de ce niveau, c’est le désengagement et la déresponsabilisation. Nous ne voulons pas d’un même moule pour tous, nous avons aussi besoin de singularité.

Niveau 7 - jaune : NOUS et JE ► systémique et intégratif : adaptateur et interdépendance
= Niveau de l’ouverture, des réseaux, de l’interdépendance, de la souplesse, de l’écologie.

« Je suis un expert, je suis un influenceur, je vais pouvoir t’apporter mon expertise. Entre influenceurs, nous allons pouvoir nous reconnaître. »

Niveau 8 - bleu ► holistique et spiritualité
= Niveau de la reliance, du sacré, du cosmique.

Anne-France Wéry nous avoue ne pas pouvoir encore en parler. Elle n’a pas encore rencontré d’entreprise à ce niveau… Elle ne sait pas où il va pouvoir mener.

 

Attention aux grands écarts

Selon Anne-France Wéry, c’est très difficile de faire le grand écart, par exemple, de passer du niveau 3 directement au niveau 6 ! Il faut faire attention aux écarts et mettre les paliers, les étapes. Aller chercher chaque système là où il est. Arrêter de demander à tout le monde de changer de la même manière. De cela, nous sommes tous co-responsables à ses yeux.

 

« Je vous souhaite de rester vivants dans vos systèmes… et d’être contagieux ! »

 

Article rédigé par Cécile Roger

 


 

Pour en savoir plus

 

REVIVEZ LES TEMPS FORTS DE CITÉ CAP 2018 

 

A PROPOS DE GERME

 

Fédérant plus de 2 000 managers, 120 animateurs et 200 intervenants répartis en 150  groupes sur tout le territoire, GERME (Groupe d'Entraînement et de Réflexion au Management des Entreprises) est un organisme de (trans)formation positive des managers.

Futur adhérent, animateur ou intervenant, cliquez ici pour rejoindre le réseau. 

Pour suivre les actualités de GERME, rendez vous sur la rubrique « Nous suivre ! »