Vous êtes ici

[Presse] Frédéric Dufau-Joël, nouveau président du réseau GERME

Actualité
Par L'équipe éditoriale

 

Le Conseil d’Administration de l’association a élu lors du séminaire le nouveau président : Frédéric Dufau-Joël, directeur des systèmes d’informations et méthodes de La Boîte à Outils, société basée à Grenoble. Frédéric Dufau-Joël succède à Daniel Mazzoleni, qui effectuait son second mandat à la présidence de GERME. Le passage de témoin entre ces deux personnalités appréciées a été un moment émouvant, illustrant la bienveillance humaniste qui caractérise notre réseau.

Depuis près de 10 ans, les pratiques collaboratives s’inspirent du courant agile et Frédéric a pris la vague dès le début. Il observe que les collaborateurs s’emparent naturellement des pratiques agiles et de leurs outils : Fish Bowl, Innovation Game ou World Café.

Frédéric est Directeur des systèmes d'informations et Méthodes et membre de la Direction Générale de La Boîte à Outils, filiale Bricolage du groupe SAMSE France (5 000 collaborateurs). Ses principales devises sont « Manager, c’est créer du possible », « Plus je laisse de liberté, plus j’obtiens d’influence », « Etre joyeux est possible uniquement à plusieurs » et « Totale confiance » est devenu son crédo favori. Il aime apprendre, comprendre et analyser. Ses valeurs clés sont la curiosité, le partage et la transmission.

En savoir plus en lisant le communiqué de presse

Cliquez ICI pour découvrir le nouveau Conseil d'Administration. 
 

Trois questions à Frédéric Dufau-Joël, nouveau président de l'association GERME.
 

En tant que nouveau président, comment voyez-vous l'association évoluer ?

Notre réseau prend une dimension magnifique ! J'ai envie d'accompagner GERME à poursuivre son déploiement et que l'on bâtisse un grand rêve ensemble. Il est essentiel de se construire un rêve et des ambitions. Je vois mon rôle comme celui d'un guide qui accompagne les gens. J'ai une vraie confiance dans le groupe, il y a un noyau très solide. J'ai intégré GERME en 2006 et ce qui m'a marqué en premier lieu, c'est l'authenticité. Depuis, j'ai vu le réseau se développer et en même temps l'association garde la même force, ce sont nos racines.

Qu'est ce qui vous semble essentiel à cultiver dans l'esprit GERME ?  

La confiance intérieure est une des choses les plus importantes. Avec la confiance, on peut se laisser guider par son intuition… Germe, ce sont des individus tous différents qui rayonnent. Il faut du cœur, du courage, l'agilité se vit. Je cite souvent cette phrase de Stéphane Bigeard, “Ce que je regarde se développe”, ou celle-ci d'Olivier Bérut, “Manager c'est créer du possible”… Le changement commence par soi-même. Il faut apprendre à se connaître, être dans le respect des autres, pour ensuite travailler sur le nous et la dimension collective de nos actes.

La vision de GERME est indissociable de celle des entreprises ?

En effet, les entreprises aujourd'hui doivent intégrer l'éthique dans leur fonctionnement : éthique environnementale, éthique sociétale… Les managers ont un vrai rôle à jouer dans les changements et dans le devenir de la planète. Il est important pour nous de prendre cette vision et de se projeter plus loin. C'est le moment que Germe rêve très grand et GERME doit montrer l'exemple !

 

A PROPOS DE GERME

 

Futur adhérent, animateur ou intervenant, cliquez ici pour rejoindre le réseau. 

Pour suivre les actualités de GERME, rendez vous sur la rubrique « Nous suivre ! »