Vous êtes ici

[GRAND TÉMOIN] INTERVIEW DE GUILLAUME CAPELLE

Grand Témoin
Par Julia Santi

Ce Juriste, spécialiste des questions migratoires,
sera un des intervenants dE Cité Cap, le 5 octobre prochain à Carcassonne.

 

Passionné par le monde, Guillaume Capelle, Founder & International Director de SINGA France, s’est d’abord penché sur le phénomène de la conservation des cultures : « Tous les 15 jours, une langue disparaît ». S’appuyer sur la construction de relations enrichissantes est la ligne de force de SINGA France qu’il a fondé avec un associé en 2012. Le capital social est au centre de la démarche. Il n’existe pas de solutions toutes faites pour venir en aide aux migrants. Une dynamique porteuse co-construite en miroir et se nourrissant de la qualité du « tissage » des relations humaines permet de créer les conditions favorables de développement de chacun à travers les rencontres et les projets.

 

De quoi avez-vous besoin ?

« De quoi avez-vous besoin ? C’est la question la plus importante à poser à une personne avec qui vous entrez en interaction ». Guillaume Capelle, fort de ses années d’expériences, notamment en Australie pour différentes ONG, a fondé SINGA dans cet état d’esprit : chacun a un objectif, un rêve à exprimer, à co-construire. Demandez à un demandeur d’asile : « Qu’est-ce que vous avez envie de faire ? A quelles solutions pensez-vous ? » et ces questions vous permettront d’avancer ensemble dans une société fracturée. Les envies, projets et solutions de chacun sont autant de pépites qui tirent l’ensemble des populations vers le haut.

 

« On naît tous avec deux pieds  »

La mobilité est dans notre ADN : « on naît tous avec deux pieds ». Les arbres ont des racines, nous avons des pieds. La migration est donc notre privilège. Ce qui devrait apparaître comme un phénomène naturel suscite deux types de réaction forte chez la population : se sentir démuni ou être apeuré. « La peur de perdre sa culture est toute naturelle ». Il est vrai que l’image des migrants véhiculée par les médias vient finalement renforcer les méconnaissances à propos de ce mouvement global planétaire croissant. Beaucoup de croyances non fondées se transforment en préjugés qu’il est parfois difficile de dépasser. Pourtant, « même si je pense  que des cultures en effacent d'autres et qu'elles ne cohabitent pas toujours, il existe un moyen de surmonter un combat frontal. Il s’agit de créer des zones de rencontre et de co-construction de l'avenir ». Les flux de migrants sont désormais une réalité partagée et ont intégré notre histoire passée, actuelle et future. Pour Guillaume, la diversité et l’importance de l’accueil réservé aux demandeurs d’asile repose essentiellement sur la capacité à faire naître du lien entre des personnes pertinentes. L’objectif est de favoriser la rencontre pour faire grandir des projets porteurs.

 

SINGA est aujourd’hui présent dans 9 pays et 19 villes

Une approche horizontale voit le jour avec la création de SINGA France, il y a 7 ans. Communiquer de personne à personne et non de bénévole à bénéficiaire change réellement la donne. La clé de voûte du dispositif est un accompagnement complet à la création d’entreprise, générateur de liens et de business. Cet accompagnement d’une durée de 6 à 12 mois joue un rôle d’accélérateur. 130 projets ont vu le jour dont 50 à fort potentiel l’an passé, comme Meet My Mama. Ce service de traiteur est porté par des femmes du monde entier du Sri Lanka au Bangladesh. Il a permis de générer un chiffre d’affaires annuel d’1 million d’euros avec 50 femmes devenues cheffes d’entreprise à Paris et à Lyon.

 

Le Big Data montre le mouvement à ceux qui bougent, en lien avec ceux qui accueillent

La plateforme et le réseau développés par SINGA offrent, via les nouvelles technologies, des outils de mise en lien sans précédent. Le travail sur des datas comme les passions, la localisation, les projets, les souhaits d’apprentissage et les compétences permet de croiser toutes les informations via l’algorithmique. Ensuite, des rencontres et des évènements pertinents sont proposés aux personnes du réseau, par les personnes du réseau. Avec 1000 événements en France cette année, le matching proposé a permis des rencontres et a été source de développement pour chaque partie prenante. Les données extraites du Big Data sont au service de ceux qui bougent en lien avec ceux qui accueillent et au service des projets. Pas de recette miracle, l’important est d’aller vers ce que l’on aime et ce que l’on peut partager avec d’autres.

 

Notre but est de réunir les personnes autour de leurs passions

Les équipes de SINGA (60 personnes dont 40 en France) bâtissent des solutions collectives et communes à réaliser ensemble en tenant compte des mouvements, des incertitudes et du phénomène global de migration. « Lorsque nous partageons pleinement des problématiques communes, la frugalité innovante peut alors prendre tout son sens. Créer collectivement les conditions de la rencontre est une excellente piste d’amélioration qui rejaillit sur la société dans son ensemble ». La meilleure illustration de cette expérience transformative est la participation active des membres du réseau à des évènements organisés quotidiennement par SINGA France sur tout le territoire : matchs sportifs, concerts, sorties en plein air, ateliers découverte… Les sorties au Musée organisées en région parisienne sont devenues des événements récurrents qui regroupent 30 personnes à chaque fois. Le but est de réunir les personnes autour de leurs passions. Exemple, lorsqu’un ébéniste rencontre un autre ébéniste, ils ont le même langage et se comprennent instantanément.

 

Comment ouvrir les possibles dans un environnement complexe ?

C’est autour de la sérendipité qu’interviendra Guillaume Capelle, début octobre à Carcassonne, pour ouvrir le séminaire national célébrant les 20 ans de Germe. Comment saisir les opportunités dans un monde incertain et mouvant ? Comment faire mieux avec peu ? Quels sont les moyens pour créer davantage d’espace afin de libérer la parole dans un climat souvent en tension ? Comment favoriser l’intelligence collective pour se poser les bonnes questions et développer une écoute apaisée ?... autant de sujets qui interpelleront les managers Germe présents à la plénière d’ouverture.

 


 
BIO EXPRESS :

Guillaume Capelle est considéré comme l'un des 26 jeunes Français les plus influents de sa génération (Forbes, 2017) et l'un des 5 héritiers de l'Abbé Pierre (La Croix, 2017). En 2012, il "hack" le secteur de l'asile en fondant Singa. Son approche collaborative, centré sur l'humain, permet de révolutionner une à une les offres liées à son domaine. De Paris à Zurich, et dorénavant dans 19 villes de 9 pays, il transforme l'altérité en opportunité de créer des ponts. En 2018, il est élu Ministre des affaires étrangères du gouvernement virtuel de l'ESS (Carenews) et sélectionné par le Numa New York.

Guillaume Capelle est aussi :

Change Maker. Il s’est vu décerné les prix et distinctions suivantes :

  • Forbes 30 under 30 Europe catégorie "Droit et politique - EPIC & Numa Fellow NY"
  • Prix Jeune Entrepreneur Ile-de-France catégorie Nouveaux Services
  • Finaliste du Prix de l'innovation interculturelle
  • La France s’engage
  • Prix du projet logement

 

A PROPOS DE GERME

 

Fédérant plus de 2 000 managers, 120 animateurs et 200 intervenants répartis en 150  groupes sur tout le territoire, GERME (Groupe d'Entraînement et de Réflexion au Management des Entreprises) est un organisme de (trans)formation positive des managers.

Futur adhérent, animateur ou intervenant, cliquez ici pour rejoindre le réseau. 

Pour suivre les actualités de GERME, rendez vous sur la rubrique « Nous suivre ! »