Vous êtes ici

[GRAND TÉMOIN] Karine Massonnie : Pour un leadership partagé

Grand Témoin
Par L'équipe éditoriale

Pour un leadership partagé

 

Cela fait 28 ans que Karine Massonnie, ethno-reporter, coach et conférencière, part à la rencontre des peuples indigènes sur les cinq continents. Nous lui avons demandé ce qu’elle avait appris sur le leadership de ses nombreux voyages. Première source d’inspiration pour nos organisations : au sein des tribus, le leadership est toujours partagé.

 

 

Comment définiriez-vous le leadership ?

Karine Massonnie : Pour moi, c’est la capacité d’une personne à inspirer, influencer, motiver et fédérer un groupe, à partager avec lui une vision claire, vivante et convaincante pour atteindre un but commun dans une relation de confiance mutuelle.

 

Quels sont les attributs indispensables du leader ?

Le leader a, entre autres, des valeurs, des convictions, une vision et une éthique exemplaire. Il croit en l’avenir. Il est à la fois charismatique, engagé, expérimenté, habile et ingénieux, il sait rebondir. Empathique, il a le sens de l’écoute. Il prend parfois des décisions qui peuvent être en rupture et les assume avec un courage sans faille. Innovant, il ouvre de nouvelles brèches, mais il est aussi très pragmatique, il a le sens des réalités… et un moral d’acier !

 

Selon vous, qu’a surtout le leader que les autres n’ont pas ?

C’est le regard des autres, leur reconnaissance ! Il est impossible d’être un leader si les autres ne nous reconnaissent pas comme tel. En toute humilité, le leader doit avoir conscience que cette reconnaissance n’est jamais acquise, qu’elle peut disparaître un jour… Le leadership peut évoluer, il existe des leaders en CDD.

 

Pensez-vous qu’on puisse se passer de leaders dans les entreprises ?

Non, je ne crois pas ! Qu’on puisse se passer de leaders uniques et dirigistes, oui, mais les entreprises auront toujours besoin de leaders, de plusieurs leaders selon les projets, les modes opératoires ou les expertises. Personnellement, je crois beaucoup en un pouvoir partagé et tournant, en un leadership basé sur les talents et la coopération, au service d'une vision / mission, capitale pour donner du sens et un engagement. Mais se passer de leaders dans les entreprises, c’est comme imaginer pouvoir se passer de carburant dans une voiture : impossible !

 

Chez les peuples premiers que vous avez rencontrés, y a-t-il justement un ou plusieurs leaders ?

Le leadership est toujours partagé : par exemple, il y a le chef de la tribu, le chamane qui joue un rôle particulièrement central, structurant (il est le garant de l’harmonie et du bien-être de la tribu) et le chef qui représente la tribu à l’extérieur. Les sages anciens jouent également un rôle important, ainsi que les défunts : les liens invisibles de la tribu avec ces derniers guident les prises de décisions. Chacun a donc sa place, comme il est, avec son propre talent, en quelque sorte…

 

Que peuvent nous apprendre ces peuples en matière de leadership ?

D’abord, ils peuvent nous aider à pérenniser nos organisations. Ils ont traversé les siècles et se sont adaptés aux changements parce qu’ils vivent en interdépendance avec la nature et en équilibre avec les autres. Ensuite, ils nous montrent que le pouvoir doit être tournant : chacun agit au nom du collectif et est impliqué par l’avenir de la tribu. Être forts ensemble est une question de survie. Pour eux, le leadership a toujours une utilité sociale. Enfin, le pouvoir est canalisé ou régulé : par exemple, pour mieux avancer, l’animation des réunions est souvent partagée entre le chef de la tribu et le chamane.

 

Quel est le grand enseignement que vous retenez de leur art de vivre ?

Leur façon de vivre est en complète alliance avec la nature. Finalement, chez eux, c’est elle qui possède le plus grand leadership ! Ils l’intègrent dans leur processus de décision et en prennent grand soin. Ils ne prennent dans la nature que ce dont ils ont besoin pour vivre, en prenant soin de préserver les ressources.

 

Vous évoquiez tout à l’heure la figure du leader ultra-directif… À votre avis, à quoi ressembleront les leaders de demain ?

Aujourd’hui, dans notre monde complexe, il est primordial de rester agile et innovant. Les leaders doivent donc adopter une nouvelle posture : certes, partager leur vision et devenir des éclaireurs, accompagner à révéler les talents de leurs collaborateurs, mais aussi développer leurs compétences managériales, en encourageant l’intelligence collective et la créativité, et se former en permanence. Pour innover, on a besoin de faire exploser les frontières, d’aller vers l’ailleurs, de s’ouvrir à d’autres territoires, inspirations et modes de vie. Ce sont les leaders qui accompagnent les changements et apprennent aux autres à se dépasser. Ce sont eux qui doivent faire preuve d’audace, oser et expérimenter. À mon sens, nous aurions beaucoup à gagner à être davantage dans la culture anglo-saxonne du "Test and learn".

 

Une dernière question, plus personnelle : cela fait déjà 28 ans que vous voyagez en immersion au sein de peuples autochtones. Allez-vous poursuivre votre exploration ?

Oui, bien sûr ! L’année prochaine, en 2020, je vais partir pendant un an en immersion totale en Asie du sud-est pour un projet d’innovation sociale et managériale. Je suis intimement convaincue que la vision du monde des peuples autochtones et leurs pratiques peuvent nous inspirer et nous aider à construire notre avenir commun. Ils ont des choses à nous apprendre et, à l’inverse, nous avons des choses à leur apprendre. Partageons le meilleur de nos cultures !

 

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CÉCILE ROGER

 


 

Pour en savoir plus

Sur les voyages et l’expertise de Karine Massonnie : www.terresindigenes.org

 

A PROPOS DE GERME

 

Fédérant plus de 2 000 managers, 120 animateurs et 200 intervenants répartis en 150  groupes sur tout le territoire, GERME (Groupe d'Entraînement et de Réflexion au Management des Entreprises) est un organisme de (trans)formation positive des managers.

Futur adhérent, animateur ou intervenant, cliquez ici pour rejoindre le réseau. 

Pour suivre les actualités de GERME, rendez vous sur la rubrique « Nous suivre ! »