L'oxygène GERME

Soumis par sandrine.besnier le mar 07/07/2020 - 09:31
Jean-Luc Guillou

Jean-Luc Guillou, Délégué Général de GERME depuis 2005, revient sur la période inédite de confinement et la manière dont les forces de GERME se sont développées.

La crise sanitaire et bientôt économique questionne avec urgence nos organisations et nos modes de relation. Quel sens donner au fait de travailler ensemble ? Quelles pratiques concrètes mettre en œuvre ensemble ? Comment apprendre ensemble ? Chacun a dû et doit encore manager dans l’incertitude, trouver de nouvelles solidarités et se réinventer.
Conjuguer le progrès humain et la bienveillance avec la performance économique devient aujourd’hui un enjeu et un savoir-faire majeur dans les entreprises. Cette vision nous a valu le prix du management humaniste en 2011 et demeure d’une actualité évidente !

Pendant cette période inédite de confinement, les forces de GERME se sont d’ailleurs développées, notre baromètre réalisé fin avril est venu le confirmer : le réseau a été particulièrement ressourçant et inspirant. Les deux tiers des adhérents sont restés connectés à “l’oxygène GERME”. Au sein de l’équipe salariée, nous avons, comme vous tous, été très impactés. Nous avons réagi sur trois dimensions : prendre soin de nous et des acteurs du réseau, partager nos émotions et faire souffler l’esprit GERME lors des nombreux moments d’échanges : visio météo quotidienne au sein de l’équipe, webinaires avec nos animateurs et intervenants, 43 interventions en visio (format court) grâce au concours d’intervenants, dix newsletters de la radio Graine Connective et huit émissions de radio. Tout cela a réuni plus de 1 600 acteurs. Pendant ces échanges, nous avons pu encore constater combien les valeurs GERME s’incarnaient dans l’entraide au sein des groupes. Ces valeurs et notre culture commune ont permis à 70 % des groupes d’inventer de nouveaux rituels de partage. Merci à toutes celles et tous ceux qui ont œuvré pour développer le savoir devenir ensemble !

Logo